12/12/2012

Les amendes ont-elles une vertu pédagogique ?



Les amendes fédérales ont-elles une vertu pédagogique ? Que nenni.

Ont-elles le goût d'amande ? Non.

Les règlements des différentes compétitions de la FFE sont truffées d'amendes, ma bonne Dame !

Une plume digne des meilleurs Bouvard et Pécuchet a émaillé, année après année, le corpus réglementaire fédéral de toute une flopée de sanctions pécuniaires, au montant - il faut le reconnaître - bien souvent abusif.
Un toilettage s'impose d'urgence : beaucoup de clubs risquent à l'avenir de ne plus vouloir suivre cette folle cavalcade, et renonceront tout simplement à engager de nouvelles équipes.

Car une fois pondu un règlement mal bâti, le directeur de groupe n'a plus hélas ! que deux mauvaises solutions :
- soit se faire TPG et demander aux équipes fautives de payer des montants farfelus parfois astronomiques au risque de couler des clubs
- soit fermer les yeux, et donc ne pas... appliquer le règlement (un comble pour celui censé faire respecter la Loi...)

Chapelets d'infos à faire lire à tous les capitaines d'équipes, organisateurs et autres arbitres et joueurs, avant les pleurs :

Un organisateur sait-il que, s'il n'indique pas les codes fédéraux des joueurs sur le PV de la rencontre, il complique sérieusement le travail du directeur de groupe qui va perdre un temps précieux pour saisir le PV électronique (je l'ai vécu...) ?
Du coup, s'est faufilé cette année dans le règlement du Ch de France des clubs un changement de taille : plus d'avertissement, direct à la caisse (art. 3.11) !

Ainsi est-il demandé à une équipe de payer 25 € (1ère infraction) pour manque d'un code fédéral sur le PV de la rencontre !
Diantre, et dire que le capitaine de l'équipe de C... qu'on recevait ne se souvenait plus du prénom de sa joueuse (heureusement que je le connaissais et que je l'ai rajouté ce dimanche !).
Ainsi sera-t-il demandé à une autre équipe de régler 50 € (2e infraction) pour manque d'une signature d'un joueur sur une feuille de partie, bigre !
Et à une dernière équipe 75 € (3e infraction) pour ne pas avoir téléphoné le score de la rencontre avant 22 h au directeur de groupe !

Tout cela me paraît déjà exorbitant, mais ce n'est que roupie de sansonnet face à ce que vient de régler une équipe Basco-Alsacienne (sic) :
800 € (forfait d'équipe de 400 € en N2 x 2 jours) pour le week-end des 17 et 18 novembre 2012

Il pourra également être demandé cette saison :
1500 € pour un forfait d'équipe de N1 à la dernière ronde
150 € si l'arbitre de N3 joue (non dans l'équipe de N3) mais dans celle de N4 !
200 € pour chaque forfait individuel en N1
600 € pour un forfait d'équipe de N3 (amateurs purs) à la dernière ronde
400 € pour un forfait d'équipe de N2
100 € pour un forfait individuel en N1 et N2 (à partir du 4e)
150 € pour avoir fait appel à un arbitre titré qui n'a pas suivi de FC depuis 4 ans
50 € pour un forfait général en Coup de France (64e) à 400 € (quart de finale)
800 € pour un forfait d'équipe de N2 à la dernière ronde
600 € pour défaut d'arbitre (4 matchs groupés soit 4 x 150 €)

Pour le championnat féminin des clubs, c'est pire !
Les sanctions sont encore plus sévères. Alors que la W de l'Un demande bien souvent aux clubs d'engager leurs équipes avant le 31 juillet en N1, sans faire connaître le lieu où se déroulera le seul week-end de rencontres (souvent à l'autre bout de la région voire de la région limitrophe) :

200 € pour chaque forfait individuel en N1F (soit 800 €si les 4 joueuses arrivent en retard, mettons - pour enfoncer le clou - à 10 heures au lieu des traditionnelles 9 heures, à Trifouilly les Oies (évidemment injoignable en train, taxi obligatoire !).

La Ligue IdF n'est pas en reste.

Ainsi Dédé l'Amande "Y' a le Téléfon qui Son " aurait-il déjà oublié qu'il a fait voter cette saison l'augmentation de 50% des droits d'engagement en critérium pour les équipes qui s'y prennent trop tard (j'ai voté naturellement contre; j'avais proposé pour répondre à l'exigence de la commission technique  (qui trouvait que les clubs s'inscrivaient trop tardivement à cette compétition) que ceux qui s'inscrivaient tôt bénéficient de 50% de réduction... proposition refusée) ?

Un an plus tôt, il avait déjà  fait voter l'augmentation de 30% des droits d'engagement en critérium...

50 € pour un forfait d'équipe de critérium

Résultat : il est à parier (et non apparié) que de plus en plus de clubs laisseront tomber la compétition d'équipes.
Face à un règlement aussi caricatural que celui du Championnat de France féminin, le Club du Canal a retiré cette saison toutes ses équipes féminines. Il a aussi réduit de 75% le nombre de ses équipes engagées en critérium.
Ne pas réagir, c'est accepter !

Je suis sûr que bientôt de nouvelles compétitions, moins caporalistes et moins contraignantes (bref plus conviviales et plus fédératives) naîtront !


10 commentaires :

Khaled BENADDOU a dit…

Un détail de taille a propos des 50€ pour un forfait critérium:

Il y a amende si l'équipe qui fait forfait ne prévins pas 48h à l'avance.

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'est trop cher ! On paie tout le temps ! C'était mieux avant quand on pouvait ne pas se lever le matin pour aller jouer sa partie en interclubs, ne prévenir personne, laisser son adversaire devant une chaise vide alors que lui comme un con a fait des efforts pour être là,.... Avant, on payait une amende de 3 francs et on rigolait ! C'est comme au championnat de Paris ceux qui décident de quitter le tournoi en cours ne risquent rien ! C'est super !

Gandalf Gras a dit…

Et c'est encore plus cher en Top 16 : le forfait d'équipe est sanctionné par une amende de 1500 €.

Est-ce à dire que Lutèce Echecs qui l'an dernier a dû déclarer forfait, suite à l'entrée de Souris Blanche dans le Loft, a payé 16 500 € à la FFE (11 rondes x 1500 €) ?!?

Seb a dit…

de 25 € à 75 € pour ne pas avoir communiqué un score au dirgrou avant 22h pétantes, c'est proprement abuser.

La FFE va finir par écoeurer tous les bénévoles !

Clément Tisseau a dit…

50 € parce qu'un joueur a oublié de signer sa feuille, c'est vraiment n'importe quoi !

Big Horn a dit…

Quoi ?

Il manque un code fédéral, et c'est 25 € ???

Vous n'êtes que des cochons de payants !!!

François a dit…

Bien sûr que les amendes ont une vertu pédagogique. Nous apprécions le dimanche soir au repas d'après match de pouvoir consulter les autres résultats ; ce ne serait pas possible si l'obligation de transmission des résultats n'existait pas, et une obligation sans sanction n'en est pas une.
Mais commencer par un avertissement à la 1ère infraction comme dans le règlement précédent semblait largement suffisant.

Le Gollum a dit…

Les candidats Efféfistes feraient bien de prendre une position ferme sur ce sujet, ainsi que sur la féminine de N3.
Y'en a marre qu'ils bottent toujours en touche.
Qu'ils se mouillent !
Plus de navigation à vue !

El Chuncho a dit…

Ni pain, ni jeux; de la dynamite !

Que dit Diegox ?

Diegox a dit…

Incroyable, tu nous as dégoté une perle philosophique et un saut historique : le jeu de Gian Maria Volonté dissequé par Damiano Damiani. Direct du XIIe au XXe siècle : 1607 - 1967, soit un écart de 360 ans, autant dire un bail !!!

Un Portugais expulsé, recueilli en Italie puis émigré au Mexique. Que Sabien !?