16/12/2017

276e : Henri Carvallo, shérif honoraire !



L'ancien président de la FFE a tenu parole.

Croisé au Cap d'Agde, Henri Carvallo (sociétaire de nationale 1 avec son club de l'Echiquier Tourangeau, il ne jouera pas ce dimanche) m'avait assuré qu'il participerait un Rapide du Canal dès qu'il passerait à Paris. C'est chose faite avec ce 276e Rapide East Bunker, à l'issue duquel il a été élevé au grade de shérif honoraire pour l'accueil exceptionnel qu'il a toujours su réserver à notre camarade Agnès à Villandry, et toutes les actions qu'il a menées en faveur du noble jeu, en Touraine et au-delà.

Saïk, aussi, a tenu sa promesse faite lors des 15e rencontres internationales d'échecs du Cap d'Agde.  Il a joué ce 276e Rapide.


Prince Flo, du même (et meilleur) club est venu de... Londres !
Il a débarqué directement de la Gare du Nord à l'East Bunker avec Frédéric, son papa, et sa maman.
Mince, j'ai oublié de jouer ma traditionnelle partie d'anthologie contre Frédéric.

Canal 2 le retrouvera en grand forme, à Clichy, en nationale 2, dimanche prochain.

Le grand K a laissé tous ses points, comme Captain Franz, ce vendredi, pour mieux en grapiller dimanche ?
Ben, pas sûr, on verra.


Le CollectOr réalise le score AnneSinclairesque : 7 sur 7.
C'est sûr, l'équipe va enfin gagner.
Il va enfin connaître Liv Tyler (à la sauce "Bertolucci") de plus près.

Le maître Jose-Luis  est revenu du Brésil, c'est pour mieux filer vers Montpellier.
Il me conseille d'aller directement à Copa Cabana, et prédit que je ne serai pas déçu.

StOl, champion de Naples et du Chili, termine dans les choux.

Jean-Baptiste Séradin, faisait son come-back échiquéen, après avoir retâté des pièces en bois rue du Sahel avec AlfredO. J'ai retrouvé son ancien Elo Rapide : 1430.


Le djeun LA rafle pas mal de points. Il fera fort ce dimanche, en N5, avec Tour Blanche et JJ qui lui-aussi était là. Son camarade Bordelais, Julien de la pommade H gagne toutes ses parties avec... quelques poignées de secondes. Diantre, il ne connaît ni le Discobole, ni Stef l'Aquitain.

Ce n'est pas le cas de Bertrand Guyard, venu resaluer Carlos Fornasari, avec le grand maître Bachar Kouatly, les maîtrse Aldo Haïk et Kamran Shirazi, MaestrO Grimb', Petitéglise, Olivier Baillon, Inna, Deborah, Agnès et consorts.

Bachar a raté de peu Henri, son illustre prédécesseur. Ce sera pour une autre fois.

Youssef ne peut pas m'aider. Pas plus qu' Hamid ou Inna (qui sera en Inde dès lundi). Pas même les hidalgos Jose et Jose-Luis. Encore moins Joe-Louis, Timoléon ou ValentinO. Heureusement GrouchO est là. Lui, il m'aidera. GuizmO peut dormir sur ses deux oreilles.

Les deux Clément sont sur les starting-blocks, prêts  à ramener la victoire.

SalopedO s'est remis de ses troubles gastriques. Il conduira.


Guy Ange est le seul vrai gentleman sportif de la soirée (avec Henri, qui a dû en supporter des vertes et des pas mûres) : en répondant 1. ... f5 sur mon 1. e4; il nous a permis de faire une partie de cavalcades de pièces. Devant les spectateurs ébaubis, le coeur de la pendule lâche, dans une finale haletante, pleines de finesses et de rebondissements.
Il me permet ainsi de lui ravir mon premier demi-point, en plus de trente-sept parties !



Connaissait-il MarcO ?
Il connaît bien le super tournoi des 6 samedis pour y participer, en tout cas :
Sébastien Della Vedova, résident à Noisy et sociétaire du club du Perreux sur Marne, a fait son premier Rapide du Canal. J'espère qu'il est reparti comblé.

DinkO, des îles croates, a livré une prestation tout en chance et chansons : à la septième et ultime ronde, il est apparié... table 1, c'est dire !

Vitomir, 104 prunes au compteur, cause aussi serbo-croate : il réussit un très beau tournoi. En fait, son cerveau est bien plus jeune que le nôtre.

Miki a lu "Le pont sur la Drina", et me rappelle que son auteur s'est vu décerner le prix Nobel de littérature;  
Casse-Briques  passera-t-il, lui,  non à Visegrad mais à Kassa, la ville de naissance du grand écrivain Sandor Marai, en Haute Hongrie, désormais Kosice en Slovaquie ?
En tout cas, il sera à Bratislava, ce dimanche.
L'occasion de lui recommander la lecture de "Tout ce que j'ai voulu taire".

Les autres seront à Reims.  Ils ne ramèneront pas de champagne, car le CollectOr leur en a délà refourgué 200 caisses !

Et quand on dit que les joueurs ne voyagent pas...

Ici la GAD, à vous la lune.